Tizi Mellal

Publié le par mohamed Tabèche

DSC02375.JPGA plus de 1100 mètres d'altitude dans un col du djurdjura, Tizi Mellal ressemble aujourd'hui à un village fantôme, maintenant en ruine, la brique rouge et le béton armé remplacent peu à peu et maladroitement les matériaux nobles que les anciens ont astucieusement utilisé pour faire face aux rudes conditions climatiques de ce lieu. Ceux qui sont partis du village ne sont jamais revenus ou rarement, faute de moyens pour la plupart, nonobstant l'aide de l'Etat pour la construction rurale, système où peu de gens en Kabylie peuvent y accéder eu égard à leurs problèmes de successions inextricables. Ce village authentique construit avec des matériaux locaux, garde encore des traces d'une belle architecturer qui mêle beauté, efficacité, stratégie et harmonie, où Abderrahmane Bouguermouh a tourné son film "La colline oubliée" adapté du roman du même titre de Mouloud Mammeri. Un très beau village qui devrait être reconstruit à l'identique avec des subventions spéciales et être inscrit sur la liste du patrimoine de l'humanité. Seuls les villageois, où qu'ils se trouvent peuvent, faire ressusciter leurs village et ça vaux la peine. Un musée gîte permettra, aux spécialistes d'étudier et aux touristes de comprendre la vie du village Kabyle et beaucoup de choses encore.

 

Tizi Mellal
envoyé par tabeche_mohamed

 

Saïd Hadid rejoint par Djaffar Hamouche parapentiste indépendant d'Aït Bouadou, a choisi Tizi Mellal au Kouriet, pour décoller de 1170 mètres d'altitude en cet après midi du 07 août 2011 . Ils scrutent tous deux le ciel, avant de prendre leur envole,..

Publié dans Mon village

Commenter cet article