La littérature orale et la mythologie chez les Kabyles

Publié le par Med Tabèche

 

    Youcef Allioui a été professeur d'économie et cadre financier en entreprise pendant près de 20 ans. Docteur en sociologie et en psychologie du travail, il a voué une grande partie de son temps aux enfants et aux jeunes en grande difficulté d'insertion scolaire et socioprofessionnelle au sein de la Ligue Française de l'Enseignement.
  

  Il a également été enseignant de langue amazighe à l'Université Paris 8 Vincennes et a travaillé activement au sein des Groupes d'Etudes et de Recherches Berbères de la même Université et de Paris V Sorbonne sous la Direction de Fernand Bentolila.
   

  Il a notamment participé à la création de la radio périphérique berbère « Radio Tamazight », à travers laquelle il avait animé de 1982 à 1986 une émission en berbère-kabyle intitulée « La langue berbère » (Tutlayt tamazi$t). Ces émissions pourront bientôt être écoutées à la Bibliothèque Nationale de France grâce au concours de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA).

   Sociolinguistique, il se voue à la langue et à la littérature orale berbère de Kabylie depuis plus d'une trentaine d'années. Ecrivain et poète bilingue en berbère et en français, il a consacré plusieurs ouvrages et de nombreux articles et conférences à la Kabylie.
   

   L'aliénation linguistique et la résilience culturelle des Imazighen demeurent toujours ses champs favoris de recherche et d'investigation.
  

  Aujourd'hui, il se consacre aussi à sa fonction de psychologue dans le cadre notamment du soutien à l'enseignement en travaillant, notamment dans le cadre du dispositif d'insertion des « 16-25 ans ».

                                                             Sources Internet


 


 Allioui-montage.JPG


Publié dans littérature

Commenter cet article