Plantation de 150 pins noirs à Thala Rana

Publié le par Med Tabèche

Dans la Dépêche de Kabylie du 22/03/2012 . Par  Oulaid  Soualah

Le parc national de Djurdjura (PND) en collaboration avec l’institut national des recherches forestières (INRF) dont le siège se trouve à Bainem à Alger a procédé à la plantation, à titre expérimental, de 150 pins noirs en présence de scientifiques rattachés à l’INRF au niveau de la station biologique de Thala Rana dans la commune de Saharidj.

Ces plants développés et élevés en pépinières considérés comme endémiques pour le Djurdjura ont été offerts par l’INRF selon le directeur du PND du siège Tala Rana et cela dans le but de repeupler le parc par cette espèce rare (pin noir) dont plusieurs pieds millénaires d’autres plusieurs fois centenaires ont été détruits par de nombreux incendies qui ont ravagé à plusieurs reprises durant ces 5 dernières années une bonne partie du parc de Djurdjura. Des incendies en série qui n’ont épargné ni la faune ni la flore du territoire du parc qui comprend aussi une station biosphère dont des espèces animales et végétales uniques au niveau du continent africain. C’est ainsi que parmi les dernières espèces à travers la planète, on ne retrouve que le pin noir et l’aigle royal pour ne citer que ces deux espèces en voie de disparition. Sur un autre volet et en guise de célébration de cette journée mondiale de l’arbre, les responsables du parc dont le siège est à Saharidj ont procédé durant toute la semaine à une sorte de portes ouvertes et expositions au niveau de leur siège doté faut-il le rappeler d’un musée ou sont exposées plus d’une centaine d’espèces végétales et animales rares, et qui ne cesse d’enregistrer de nouveaux arrivages.                                Oulaid Soualah 

Petityanni-l-ecolo-1.JPG

Petityanni-l-ecolo--2.JPG

Pin-noir-DSC04483.JPG


 


Publié dans Faune et flore

Commenter cet article

Djema Arezki (INRF, Azazga) 27/10/2014 18:17

Depuis 2012 à ce jour octobre 2014, le chiffre de 150 est dépassé, nous en sommes à plus de 350 jeunes plants de Pin noir qui ont été installés à l'intérieur de la réserve biologique de Tala- Rana (Commune de Saharidj, Bouira) avec un taux de réussite très appréciable.