Célia Ould Mohand

Publié le par Med Tabèche

  "Le rossignol du Djurdjura"

            C'est dans une ruelle du village Lemsella d'Illoula Oumalou, que nous avons rencontré par hasard Célia Ould Mouhand âgée de 12 ans. C'est la fête annuelle de la figue dans ce village pour la sixième fois en ce début de septembre 2012, Studio21 école présente la célèbre exposition collective "Photos de Kabylie".

Apres avoir visité l'exposition de photos avec son père, Célia accepte de nous jouer quelques airs avec son violon. Elle s'assoit au milieu des cadres de photos à "Tajmaït", lieu hautement symbolique des Kabyles, où de grandes décisions se prenaient et où les femmes n'étaient pas admises.

Quand elle commence à chanter, c'est une voix éthérée et féerique qui envahit les ruelles du quartier du village, canalisée par les murs des maisons anciennes de pierre et de terre, elle vous pénètre le corps et vous fait frémir. Accompagné du son de son violon, Célia chante la complainte de Matoub,  sa voix magnifique résonne dans les collines de Kabylie, l'écho  atteint les sommets altiers du Djurdjura et plane indéfiniment dans les cieux.

Cette représentation totalement improvisée est un symbole d'une évolution positive à laquelle aspire cette nouvelle génération de plus en plus déterminée. Par la jeunesse de Célia, sa beauté et sa voix féerique, on perçoit une note d'espoir pour l'Algérie de demain. 

Avec l'aimable autorisation du père de Célia pour publier cette vidéo et porter ainsi le plus loin possible le chant du "Rossignol du Djurdjura".    07/08/2012 Med Tabèche

 

 

Célia Ould Mohand, de Kabylie, est sacrée, nouvelle star de la chanson algérienne, à la finale du vendredi 11 mars 2016 au soir, à Alger, pour la 7e édition, d'“Alhane wa Chabab“, organisée par la télévision Algérienne.

Célia Ould Mohand, est née le 25 févier 2000 à Oran, dans une famille originaire d’Aït Daoud – Yatafen, région de Kamal Hamadi, Lounis Ait Menguelet, Idir et bien d’autres. A l’âge de sept ans elle chante en public à Aït Ouabane…        13/03/2016 Med Tabeche 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 
Célia Ould Mouhand

Célia Ould Mouhand

Publié dans Portraits

Commenter cet article