"Ecovolonterre" De Beni-Yenni

Publié le par mohamed Tabèche

EchovolonT-1.jpg

Le soir d'Algérie du 05 06 2011 par Sadek Aït-Salem. 
Saison 2 du volontariat communal pour la protection de l’environnement

Le projet des Ath Yenni du volontariat communal pour la protection de l’environnement et la préservation du cadre de vie a été réédité encore cette année pour la saison 2, par l’association écologique la Ecovolonterre, devenue maintenant indépendante de l’association sociale Relais et solidarité de Béni Yenni dont elle était la «section» écologique et environnementale. 
En partenariat avec la municipalité de Béni Yenni, «Ecovolonterre» a fait le rappel de ses troupes de fidèles volontaires, vendredi dernier, pour une opération de nettoyage grandeur nature, qui a ciblé l’ensemble du territoire de la municipalité de Béni Yenni. Quelque 120 écoliers venus des différents établissements scolaires, sous la conduite de 50 encadreurs adultes, se sont mobilisés par équipes pour mener cette mission de salubrité publique. «Notre objectif est, au-delà de l’action de nettoyage en elle-même, de mobiliser et de sensibiliser l’ensemble des citoyens et tous les acteurs de la vie publique pour une prise de conscience durable sur la nécessité de préserver notre espace de vie et notre environnement dont dépend notre avenir à tous», nous a déclaré Ali Bouras, le chargé de la communication de l’association Ecovolonterre de Béni Yenni. Munies de sacs poubelle et des accessoires de nettoyage, les équipes de volontaires se sont déployées tout au long des routes, ruelles et sentiers de la commune, allant jusqu’à la RN30, qu’ils ont nettoyés, sarclés et débarrassés des détritus de toute nature pour rendre à Béni Yenni son image de commune coquette qu’elle n’aurait jamais dû perdre, une situation due à l’incivisme et l’inconscience aussi bien de ses habitants que de ses visiteurs. Et pour mieux sensibiliser le citoyen et lui faire comprendre que «nettoyer, c’est bien, mais ne pas salir, est mieux», les bénévoles des Ath Yenni ont aussi procédé au nettoyage et à la désinfection des poubelles qu’ils ont installées l’an dernier à travers les rues et espaces publics de la commune et ont aussi organisé une campagne de distribution d’autocollants et des sacs à pain pour rendre effectif leur slogan «ne plastiquons pas la nature». Des actions saluées et encouragées par les citoyens de Béni Yenni qui espèrent que ces leçons de civisme et de bonne conduite collective données par les enfants seront bien retenues par les adultes. 
Sadek Aït-Salem 

EchovolnT 2

Publié dans At Yenni Beni-Yenni

Commenter cet article